Mon parcours

Je m’appelle Benjamin GOALES, je suis né en 1972, papa de trois merveilles, Joshua, Mahée et Jayani et aujourd’hui marié à une autre merveille Natacha. Nous sommes une famille recomposée de 7 enfants vivant sous la latitude plus qu’agréable de l’île de le Réunion.

Je serais ingrat en reniant mon enfance dorée, bercée par les voyages et rencontres diverses que mon père pilote nous fait découvrir jusqu’à l’adolescence. Quoi de mieux comme école que celle offerte par les voyages; la diversité des cultures, des mentalités , des personnes rencontrées ne peut qu’ouvrir l’esprit et élargir la vision du monde. Tolérance, curiosité, ouverture d’esprit et humilité … font parties des plus belles leçons apprises grâce à mon père.

Ce goût des voyages me pousse à suivre ses traces, mais mes diverses tentatives pour être pilote à mon tour n’aboutissent pas et je continue mes études scientifiques.

Diplômé d’une école d’ingénieur puis d’un Master en Communication par satellites je transforme cette fois mon envie de décoller et aurais peut être dû de suite me douter que mon objectif de vie aller se terminer plus tard en orbite dans des sphères bien moins terre à terre que celles de mes cours de géométrie de prépa …

Il aura fallu néanmoins quelques vingt années pour prendre la décision de changer vraiment de cap. Une première expérience de quatre ans chez THOMSON dans l’aéronautique (forcément …) où je découvre le management dans un environnement particulièrement concurrentiel et exigeant techniquement comme humainement. Une expérience plus qu’enrichissante où je me trouve à un poste à fortes responsabilités qui me donne confiance en mes orientations et goût à ce défi qu’est la gestion de l’humain dans des contextes qui bousculent notre zone de confort.

La rencontre d’un mentor laissant une emprunte certaine autant techniquement qu’humainement, authentique … La main de fer dans un gant de velours, une belle leçon de maitrise, d’humanité et d’humilité qui ne pouvait qu’imposer, pardon mériter, le respect par son exemplarité, merci. J’en retiens aujourd’hui qu’il n’y a pas de substitut à un goût profond pour l’humain; technique, titres, argent, rien ne remplace une bonne dose d’humanité.

Premier changement de cap amorcé, première prise de conscience d’un manque de quelque chose dans ce beau puzzle! Le salaire, le statut privilégié, les voyages d’affaires ne suffisent pas. Baluchon sur le dos je quitte Paris pour les rivages de la Réunion que je ne connais pas, je laisse, au grand dam de mon DRH, mon plan de carrière derrière moi pour me préoccuper un peu de moi …

S’ensuivent 16 années chez SFR, j’y retrouve des repères dans un environnement plus que plaisant où je peux m’épanouir en toute autonomie, progresser professionnellement et personnellement et continuer à développer mon goût et ma curiosité pour l’humain au fil de mes évolutions de poste de management.

Le cap suivant fut plus radical, nommé burnout il a été aussi brutal que soudain après ces années doucereuses, cette claque qui arrive de nulle part et que l’on ne voit pas venir! La baffe à la Bud Spencer, le bourre pif de Lino Ventura … Avec du recul j’aurais pu l’anticiper mais ça n’a pas été le cas et j’en suis bien heureux aujourd’hui car elle m’a emmené droit sur ma véritable mission de vie. Quand certaines priorités stratégiques, certains impératifs économiques nous écartent trop de nos aspirations et valeurs profondes la rupture est inévitable.

Plongé dans le développement personnel je recherche alors la clef à tout ce qui m’arrive et je débute, je prolonge en fait, une démarche entamée quelques années auparavant par des lectures de Jiddu Krishnamurti, Eckhart Tolle, … la pratique du yoga et la méditation. Les choses se précisent et la découverte de la PNL, la lecture de Tony Robbins me conforte dans cette idée que la clef est en chacun de nous … Chaque individu possède en lui toutes les ressources nécessaires pour atteindre ses objectifs!

Depuis certifié par IDCOM en coaching, PNL (Programmation Neurolinguistique) et Hypnose ericksonienne je me consacre aujourd’hui à plein temps à ces pratiques pour mettre à profit mes découvertes, mes expériences, mes connaissances, pour accompagner chaque personne en demande dans la quête de sa mission de vie, dans sa recherche de performances, dans le but simplement de travailler chaque jour au développement de la meilleure version de lui même.

L’approche recherchée et cultivée n’est pas carrée, elle est ronde. Si vous attendez une méthode cartésienne voir scolaire je ne vous serai pas d’une grande aide. La pratique du coaching pose un cadre autant éthique que méthodologique qu’il est essentiel de respecter et de défendre, choses que je m’attache à faire assidument, mais tout comme avec les mots et la grammaire, à chacun de composer et de formuler les phrases à sa manière, un récit n’est pas un poème, un cours d’histoire n’est pas un conte …

Le rêve est au cœur de la démarche car nos pensées créent notre réalité et ces pensées n’ont de limites que celles de notre imagination … Pourquoi se priver de nos plus grands rêves? La boucle est bouclée, votre ceinture aussi j’espère si le voyage vous tente …